lettre 17L'année 2011 s'estompe dans un climat de turbulences monétaires européennes sous-tendues par les crises cumulées des déficits budgétaires, de la dette publique, du déficit de la balance commerciale et de celui de la protection sociale auquel s'ajoute le récurrent chômage des jeunes et des moins jeunes... Toutes ces interrogations qui agitent et inquiètent notre société ne nous laissent pas indifférents ; elles génèrent des soucis pour nous-mêmes, pour nos enfants et petits-enfants. Ne nous enfermons pas dans la sinistrose résignée car notre histoire, notre sagesse, notre imagination, notre capacité à innover, notre rêve doivent nous permettre d'espérer un mieux vivre dans le futur. C'est le voeu que je formule pour les anciens du Cirad et pour notre amicale.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre n°17

lettre 16La journée des anciens du Cirad organisée par l’Adac et le Cirad sur le campus de Lavalette à Montpellier le 22 sept 2011 sera très innovante par rapport à celles de 2008 et 2005. En effet, pour la première fois il nous est apparu judicieux et opportun de profiter de cet évènement pour favoriser la rencontre entre des anciens qui ont cessé leurs activités professionnelles au Cirad avec des jeunes récemment recrutés.
Cette tentative d’échanges entre générations peut contribuer à atteindre certains objectifs de l’Adac, en particulier le partage d’une même motivation : la recherche au service du développement des pays du Sud et de l’outre-mer français ; mais dans des contextes totalement différents.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre n°16

lettre 15En qualité de nouveau président de notre amicale, j'adresse à tous les anciens du Cirad, et plus particulièrement aux adhérents et sympathisants de l'Adac, mes voeux les plus chaleureux de bonheur partagé. En cet instant, j'ai une pensée particulière pour celles et ceux qui sont en situation difficile liée à leur santé défaillante, à la perte récente d'un proche, à leur solitude...
Avec les membres du conseil d'administration, je souhaite pour 2011 que l'Adac, aussi modestes soient ses moyens, vous apporte un petit plus de convivialité et d'échanges qui rendent votre retraite plus agréable et plus enrichissante à vivre.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre n°15