Extrait :

Jacques Meunier : Décrocher la palme

Nous allons suivre dans cette rubrique les aventures de Jacques à la recherche des Elaeis guineensis à travers le Monde. Depuis l’Afrique jusqu’à l’Amérique du Sud et aussi l’Asie il a cherché à « décrocher la palme » malgré toutes les péripéties liées au travail de terrain. Vous trouverez la suite dans les prochains numéros de la Lettre de l’Adac.

Prologue
Putain, qu’est-ce que je fous ici ? Je pourrais être tranquillement assis à la terrasse d’un bistrot des Champs-Elysées en train de déguster une bière en regardant passer les filles. Et je suis là tremblant de froid et de fièvre, recroquevillé sur la banquette de ma bâchée, en attendant de trouver le sommeil ou du secours. Peu de chances ! Il ne cesse de pleuvoir depuis trois jours et je suis planté sur la piste à mi-pente d’un petit pont que le dernier « grader » (engin pour niveler et recharger les pistes) a savonnée. J’ai lutté la moitié de la nuit pour essayer de me sortir de ce bourbier. Je suis trempé et tout ce que j’ai réussi, c’est de faire glisser ma voiture vers le fossé. Il n’y a plus qu’à attendre… c’est la crise de palu qui est arrivée, je n’ai plus de quinine, je pleure de rage dans le noir. Rideau...

Pour lire la lettre, cliquez sur le lien la lettre de l'Adac n° 18


Proverbes Wolof

Les membres de l'Adac sont créatifs