L’évolution de la situation sanitaire nous oblige à suspendre certaines de nos activités de l’Adac, notamment celles qui nous amenaient à nous rassembler (AG, conférences, sorties, visites d’exposition). Par ailleurs, nous reportons la Journée des anciens (nous l’envisageons en novembre). L’important est d’échapper au virus en prenant les précautions nécessaires sachant que nous sommes une population à risque.

Dans ce contexte, notre site peut modestement participer à la préservation de liens sociaux. Nous y avons depuis peu une rubrique « Entre nous ». Les adhérents de l’Adac peuvent y recourir pour des informations à demander ou à partager, pour des conseils à donner, voire même pour le signalement de problèmes particuliers. Les non adhérents peuvent aussi nous adresser des messages par cette rubrique, mais sans avoir accès aux réponses qu’ils auront suscitées. Le site ne le permet pas pour l’instant, mais les administrateurs seront en mesure de prendre en compte leur message et de leur relayer les réactions. Cela concerne notamment nos collègues outre-mer et nos amis partenaires d’institutions du Sud à qui nous pensons et qui peuvent avoir des difficultés spécifiques de voyage et de suivi sanitaire.

Plus positivement, le confinement en cours offre du temps pour enrichir le site par des contributions d’intérêt commun : écritures de souvenirs et d’anecdotes, témoignages, apports de documents iconographiques (photos, dessins, diaporamas, films), compte rendu de lecture d’ouvrages… Nous faisons donc appel à des apports que nous ferons partager afin de conserver et entretenir le moral dans l’attente de jours meilleurs.

Le bureau de l'Adac