Une réunion s’est tenue le 17 juin 2019 à Baillarguet à l’initiative de Jean-Paul Lanly en poste au CTFT de 1962 à 1971, puis à la FAO de 1971 à 1996, et actuellement président de l’Association des forestiers tropicaux et d’Afrique du Nord (AFT). Elle rassemblait une quinzaine de personnes avec des représentants de l’AFT, du Cirad (actifs et retraités) de l’association Silva, d’AgroParistech Montpellier et du bureau d’études FRM (Forêts, ressources, management). L’Adac était invitée officiellement et représentée par ma personne et quelques participants à la réunion étaient par ailleurs membres de l’Adac (Gilles Mille, Jean-Guy Bertault, Bernard Mallet et Jean-Paul Lanly).

Le problème de la sécurité alimentaire mondiale ne se pose pas uniquement en termes quantitatifs et la productivité de l’agriculture n’est pas seule en cause. La conférence donnée par Patrick Caron, du Cirad, dont il est rendu compte ci-après, traite de ce sujet et présente les stratégies mises au point pour que les humains, et notamment les plus démunis, voient leur alimentation durablement améliorée. L’information apportée dans le cadre de cette conférence est en parfaite cohérence avec celle donnée lors d’une récente séance publique du Conseil scientifique du Cirad, organisme français intervenant à l’international, qui devra s’adapter à ce nouveau contexte. Ce souci a été exprimé très nettement par le PDG, Michel Eddi, dans l’exposé qu’il a prononcé lors de la dernière Assemblée générale de l’Adac, le 23 janvier 2018. Le chantier est ouvert. 

Le sol, un patrimoine pour l’humanité

La « journée sol », organisée par l’Association des anciens de l’IRD (Aida) et par l’Adac avec le soutien de l’IRD, du Cirad et de la ville de Montpellier, s’est déroulée le 21 novembre 2015 de 10h00 à 18h30, Salle Rabelais à Montpellier.
La journée a été ouverte par Patrick Caron (Cirad), directeur général délégué à la recherche et à la stratégie du Cirad et Christian Feller (IRD), membre du Comité exécutif de l’Union internationale de science du sol (UISS).