Françoise Beugnon

Françoise Beugnon dite « Fanchon », épouse de notre collègue Michel Beugnon, est décédée à l’aube de ses 80 ans, le 10 avril 2021, des suites de la Covid 19.

Née Françoise Martinat à Kindia (Guinée) le 25 mai 1941 de parents planteurs de bananiers et ananas, elle est recrutée en 1959 par l’Ifac (Institut des fruits et agrumes coloniaux) en qualité de secrétaire de direction auprès de Jean Morel, directeur du centre de recherches fruitières de Foulaya.

En octobre 1961, elle épouse à Conakry Michel Beugnon, agronome chercheur du programme Bananiers dirigé par Jean Champion. Depuis cette époque « Fanchon » a accompagné son mari dans toute sa carrière qui s’est déroulée outre-mer : après la Guinée, la Côte d’Ivoire (3 affectations à Abidjan et Azaguié), le Cameroun à Ekona, le Sénégal à Ziguinchor, Madagascar à l’Ivoloina, en Martinique à Moutte et Rivière Lézarde. Madame Beugnon, comme de nombreuses conjointes de chercheurs à cette époque (1960- 1990), a sacrifié sa vie professionnelle pour suivre son mari sur des stations de recherches souvent isolées avec l’obligation d’assurer sur place l’éducation scolaire de leurs deux filles, Sophie et Hélène, nées à Abidjan.

Très imprégnée et respectueuse des traditions et cultures africaines et malgache, elle laisse dans la mémoire de tous les anciens du Cirad qui l’ont bien connue outre-mer l’image d’une femme joviale à l’intelligence vive douée d’un sens et d’une pratique de l’hospitalité sans égal.

Les membres du bureau de l’Adac adressent à Michel Beugnon, ses filles et petits-enfants leurs sincères et amicales condoléances.

Françoise Beugnon repose désormais à Thouars dans les Deux-Sèvres.


You have no rights to post comments