J'avais un camarade...

N‌otre collègue et adhérent Maurice Tardieu vient de perdre son camarade, Pierre Bezot. Nés la même année à Marseille, Ils se connaissaient depuis le lycée. Ayant fait les mêmes études universitaires et rentrés ensemble à l'orsom (devenu plus tard Orstom), ils étaient restés en relation étroite même quand leur carrière divergea : l'Irat puis le Cirad pour Maurice Tardieu et l'Inra pour Pierre Bezot. Affecté par la disparation de son ami, Maurice Tardieu lui adresse publiquement un dernier adieu. Maurice Tardieu avait prévu de me faire rencontrer Pierre Bezot que j'étais intéressé de connaitre. Sauf erreur de ma part, il fut le premier sélectionneur, dans les années 1960, à avoir caractérisé précisément les particularités photopériodiques des sorghos locaux pluviaux d'Afrique de l'Ouest. A ce titre, il fut un précurseur.

                                                                                                               Jacques Chantereau

Pour lire l'hommage de Maurice Tardieu, cliquer ici


You have no rights to post comments