Christiane et René Tourte décorés

Moments d’émotion, souvenirs du 11 septembre 1991

C’est en fin 1990 que Christiane et moi avions physiquement quitté le Cirad de Montpellier. C’est cependant au début de cette même année qu’une suggestion complotée entre Jacques Lefort, qui m’avait succédé à la direction du département Systèmes agraires, et Christiane, qui en était la directrice des affaires administratives et financières, avait convaincu le conseiller du DG, que j’étais, d’accepter l’idée que la Légion d’honneur devait être la juste conclusion de ma carrière. En aparté, Jacques Lefort et moi étions convenus de même que le Mérite agricole nous semblait devoir récompenser la contribution continue, dans des conditions parfois difficiles, de Christiane, un agent administratif, au progrès de l’agriculture africaine.

Nos demandes, soutenues par des plaidoyers sans doute fort argumentés d’Henri Carsalade, d’Hervé Bichat, de Francis Bour furent rapidement acceptées : celle de Christiane par arrêté du 14 janvier 1991, celle de René par décret paru au Journal Officiel du 31 mars 1991, promotions donnant lieu à de nombreuses félicitations ministérielles, préfectorales, d’élus politiques, d’anciens patrons, de nombreux compagnons de travail, de parents et amis.

Deux démarches restaient cependant à accomplir :

  •  obtenir l’accord de personnalités acceptant de nous recevoir dans nos ordres respectifs ;
  •  choisir la date et préparer la petite cérémonie à laquelle Christiane et moi souhaitions associer tous ceux dont l’amitié, l’amour, le soutien, mais aussi le souvenir gardé, avaient permis la vie professionnelle et privée que nous avions connue.

La première démarche fut d’extrêmes facilité et rapidité. Mon profond souhait était que Francis Bour accepte de m’épingler cette croix. Il personnifiait pour moi le grand patron, généreux, qui avait su donner à la coopération française cette orientation, cette noblesse pas toujours comprises par certains rouages rouillés de notre administration, mais dont tous nos partenaires du Sud se louaient. L’accord de Francis fut immédiat.

Quant au Mérite agricole de Christiane, Jacques Lefort jugea évident qu’il lui revenait de le lui remettre.

La date de remise de décorations fut un peu moins rapide à fixer pour des raisons de commodités personnelles, étant cependant entendu qu’Henri Carsalade, directeur général du Cirad, souhaitait voir cette cérémonie se dérouler dans ses murs, au centre de Montpellier, alors dirigé par Bernard Bachelier. La date d’abord prévue le 28 juin fut finalement reportée au 11 septembre 1991 à 16 heures, à la cafétéria.

Nombre de personnalités, de collègues, de parents et amis que nous avions conviés étaient présents : le sénateur André Vézinhet, le président d’Agropolis, Louis Malassis, le directeur général de l’Inra, Jacques Poly, le directeur général du Cirad, Henri Carsalade, des directeurs d’instituts, des personnalités régionales, plusieurs rescapés de la vieille garde sénégalaise et de nombreux collègues et amis.

L’ensemble de cette émouvante manifestation fut filmé par Roger, le fils de Christiane, à qui j’avais confié ma caméra de cinéaste amateur. Le résultat, au demeurant très satisfaisant, aurait été parfait si de nombreux bruits parasites n’en avaient altéré le son : forte pluie sur le toit de la cafétéria, ronflement de moteur d’automobile... Deux seules coupures sont à signaler : l’une au départ, Francis Bour ayant été, comme à l’accoutumée plus rapide que l’opérateur ; l’autre, en cours de route, pour changement de batterie de la caméra.

La réunion se termina par une conversation générale très détendue, verre de l’amitié en main, et par de nombreuses retrouvailles, embrassades, photos…

Petite réflexion in fine. Sans doute peut-on se moquer de ces petits rubans arborés à la boutonnière. Cependant, pour ceux qui les reçoivent, ils sont bien plus qu’une « récompense », mais plutôt la reconnaissance par une communauté de la pierre qu’ils ont essayé d’apporter à la construction commune.

 

                                                                                                                                                                                                                     René Tourte

                                                                                                                                                                                  29 octobre 2020

Cliquer sur l'image pour voir le film de la remise des décorations. Celui-ci est pour l'instant partiel.

Il sera présenté dans sa totalité fin novembre 2020.

 imagepourcliquervideo1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (1) 1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (2) 1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (3) 1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (4)
1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (5) 1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (6) 1991   Montpellier decorations René et Christiane Tourte  (7)  

 


You have no rights to post comments