Newsletter 42 

 - - -
  -

     
        Amicale des anciens du Cirad

 

                        Newsletter N° 42

                     

 
         
   

                                                                          30 avril 2020 
 

 

Durant cette période de crise sanitaire où sorties et activités sont à l’arrêt, notamment concernant notre amicale, le site de l'Adac reste heureusement un lieu d'échange et d'information accessible à toutes et à tous. Nous vous invitons à le consulter et, si le cœur vous en dit, à vous manifester et à interagir via le forum Entre nous ou en nous écrivant tout simplement. 

                                                                                                Le Bureau 
   
Voyages et culture
 
« Celui qui voyage beaucoup apprend beaucoup. Celui qui a de l’expérience parle intelligemment. Celui qui n’a pas souffert n’a pas beaucoup de connaissances. Mais celui qui a voyagé sait faire beaucoup de choses. » Ecclésiaste 34:9-11


Notre collègue Robert Oliver vient de réaliser un diaporama 
trèsinstructif qui relate nos sorties de l'Adac, mais son grand intérêt est d'offrir à tout internaute une possibilité de voyager devant son écran, autour de Montpellier, à défaut de le faire physiquement et culturellement.
                                           



Ecologie 
 
 

Certains « écologistes » rêvent de remplacer la motorisation par un retour à la traction animale. Mais gare aux effets pervers dont Fontainebleau est un bon exemple ! L'écologie doit rester une science et non une éthique qui lui enlève toute objectivité.  
                    Philippe Bruneau de Miré

    

 
Plus Africain que moi...    

       
Que nous soyons agnostiques, catholiques ou d'une autre religion, les curés de nos paroisses en Afrique ont toujours participé de près ou de loin, à notre vie sociale. Nous leur sommes redevables de nos baptêmes, communions, mariages, voire obsèques,  et souvent d'un fructueux dialogue avec nos frères musulmans ! 
 
 
         


Cyclone 


Ce 7 janvier 1966, Guy Loynet confiné chez lui, avait heureusement son caméscope ! Ce qui lui permet aujourd'hui de nous offrir ce film époustouflant qui laisse deviner l'angoisse des confinés lorsqu'ils entendent un tel rugissement continu de la tempête et voient les arbres ployés à l’extrême...  
           



Note de lecture
 

En pleine crise sanitaire, Robert Schilling souhaite partager avec tous ses collègues et amis, un résumé qu'il a fait du roman de Camus, La Peste. 


     
                      



N'hésitez pas à laisser vos commentaires !


http://www.amicaledesanciensducirad.fr
   
         
 - - -