Visite de l'exposition Océanie au Musée Branly le 20 juin 2019

Les Arts d’Océanie sont à l’image des territoires et des cultures qu’ils révèlent : vastes, singuliers et identitaires.

 

Notre groupe de 14 personnes, anciens de l'IRD (en majorité) et du Cirad, a pu les apprécier, au Musée du Quai Branly, grâce à Jean-Christophe Galipaud, archéologue à l’IRD UMR Paloc, spécialiste des civilisations Lapita et découvreur du camp des réfugiés des navires de Lapérouse, à Vanikoro, Îles Salomon.

Les grandes questions évoquées par l’exposition et nous visiteurs, passionnés par cette exposition et les explications de notre guide, furent :

-  les rapports intimes avec la mer et l’art de la navigation ;

-  les liens entre les dieux, les ancêtres et les vivants ;

- la richesse du panthéon océanien et des cérémonies rituelles, fondant la cohésion des peuples et le sens de la réciprocité ;

- les liens étroits entre le monde des morts et le monde des vivants.

Sans oublier bien sûr les questions sur le naufrage de Lapérouse et ses deux navires à Vanikoro. Jean-Christophe a localisé le camp de survivants par des objets, mais dit-il, seule la découverte d’une tombe serait le couronnement de ses travaux. Encore de quoi chercher et rêver !

Marie-Noëlle Favier
Présidente de l'AIDA

 image1  image2  image3 image4  image5

Cliquer sur les images pour les agrandir et lire leur légende avec le pointeur