Caroline Coste

Nous avons l’immense tristesse de vous annoncer le décès de Caroline Coste, notre collègue de l’unité ASTRE, décès survenu ce week-end, après qu’elle s’est battue un peu moins de deux ans avec détermination contre la maladie.

En 1989, Caroline a été recrutée au Cirad au sein du Gerdat-Prifas en tant qu’informaticienne. Pendant 9 ans, jusqu'en 1997, elle va contribuer au développement du Biomodèle sur le Criquet Pèlerin (simulation de dynamique des populations de criquets ravageurs) en collaboration avec Jérôme Gigault. Elle rejoint ensuite le secteur de l’Information Scientifique et Technique au Cidarc, dirigé par Jean-François Giovanetti, et plus particulièrement l'équipe en charge du web. Elle s'investira alors avec l'efficacité, la compétence et la discrétion qui la caractérisaient, dans un projet déterminant pour l'avenir du web au Cirad : le choix et le déploiement du logiciel de production de nos sites web (toujours utilisé aujourd'hui). Pendant plus de 10 ans, elle va collaborer avec de très nombreuses équipes, où son dévouement, sa gentillesse et sa créativité permettent de répondre aux attentes et besoins exprimés.
En 2010, elle fait le choix volontariste de rejoindre une équipe de recherche, au sein de l’Umr Cmaee, et reprend des études d’épidémiologie en passant un Master. Son apport dans cette équipe a été énorme, notamment les travaux qu’elle a initiés et animés dans le domaine de l’étude de la mobilité animale. C’est dans ce cadre qu’elle a travaillé avec Cécile Squarzoni, Renaud Lancelot et d’autres collègues, aboutissant à de nombreux projets et à la formation de dizaines de collègues en Afrique, au Maghreb et dans les Caraïbes.
Tous ses collègues gardent de Caroline une image d’humilité, de partage et d’aménité. Elle était toujours très disponible lorsqu’il s'agissait de résoudre un problème et d’aider les autres. Elle gardait toujours son calme malgré les situations quelquefois compliquées. Ses compétences, sa régularité et son esprit d'équipe, sa modestie en faisaient un membre important et estimé de toutes les équipes avec lesquelles elle a collaboré. En effet, au-delà de ses grandes qualités professionnelles qui ont fait l'unanimité dans tous les postes qu'elle a occupés au Cirad, ce sont avant tout ses immenses qualités humaines qui vont nous manquer terriblement. Les nombreuses réactions qui nous parviennent de toutes parts sont unanimes tant dans l’immense tristesse de son départ, que dans les remerciements pour son aide dévouée et sa bienveillance.
Les obsèques auront lieu au crématorium de Nîmes (490 avenue Max Chabaud) mercredi 3 juillet à 11h. Que sa famille et ses proches trouvent ici l’expression de nos sentiments de solidarité et d’affection dans l’épreuve qu’ils traversent.

Michel Eddi
Président directeur général



Caroline Coste 1990 mai au Tchad lors d'une session de formationCaroline est debout à gauche dans le rang du milieu. Michel Lecoq, auteur de la photo, est accroupi au premier rang à gauche. Le représentant du Cirad au Tchad est debout à droite.
Cette photo a été prise à N'Djamena en mai 1990 à l'occassion d'une mission de 8 jours destinée à implanter, au sein du service de la protection des végétaux, un logiciel de suivi de la dynamique des populations du criquet sénégalais (Oedaleus senegalensis). Caroline s'occupait de l'implantation et du fonctionnement du logiciel; Michel Lecoq assurait de son côté la formation sur l'utilisation du logiciel. C'était la première mission de Caroline en Afrique. Michel en a profité pour lui faire découvrir un peu N'Djaména et la campagne au nord de la ville en direction du lac Tchad.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir