La science des sols française perd l’un de ses plus prestigieux membres : Georges Pédro

Nous venons d’apprendre la triste nouvelle du décès de Georges Pédro survenu mercredi 30 janvier. Georges Pédro était né le 26 juin 1929 et allait avoir 90 ans. Il venait de publier un dernier ouvrage scientifique :
« Les couvertures superficielles des espaces continentaux de la Terre » (ed. AFES, 2018)

Georges Pédro est mondialement connu pour ses travaux sur la minéralogie des argiles et les processus géochimiques d’altération. Directeur de recherches à l’Inra, il a joué un rôle capital en France pour la discipline Pédologie, en particulier à l’Orstom-IRD. Entre autres, il a assuré la présidence de la « Commission scientifique d’Hydrologie et Pédologie » (1984) et a encadré ou co-encadré de très nombreuses thèses de chercheurs Orstom.
C’est son exceptionnelle thèse de pédologie expérimentale qui le rend célèbre dans le monde entier : il modélise expérimentalement en laboratoire les principaux processus mondiaux d’altération des sols.
Au-delà de l’Orstom et de l’Inra, Georges Pedro a joué un rôle majeur dans la direction et/ou la présidence d’un grand nombre de structures scientifiques :
- 1971-1975. Groupes Français des Argiles (GFA)
- 1982-1986. Association Française pour l’Etude du Sol (AFES
- 1989-1993. Comité scientifique du Centre de Pédologie Biologique (CPB-CNRS)
- 1983-1987. Groupe Sciences-Nature de l’Association Française pour l’Avancement des Sciences (AFAS)
- 1987-1991. Conseil scientifique du Programme Interdisciplinaire des Recherches géodynamiques Tropicale péri-atlantique (PIRAT) de l’INSU/CNRS-ORSTOM).
En 1998, il préside le Conseil Scientifique du Congrès international de Science du Sol (Montpellier).
Enseignant remarquable (1965-1995), de très nombreux pédologues de l’Orstom-IRD ont suivi ses cours dans le DEA de Pédologie et ont poursuivi une thèse avec lui. Il a participé avec l’Orstom, et sur les terrains de l’Orstom, aux grandes tournées africaines, brésiliennes, néo-calédonniennes, etc. des années 1970-1990.
Georges Pédro était membre à la fois de l’Académie des Sciences et de l’Académie d’agriculture. Pour cette dernière, il en avait été aussi le président en 1993, puis vice-secrétaire perpétuel en 1997 et, enfin, secrétaire perpétuel de 1998 à 2004. Il était membre fondateur de l’Académie des Technologies (2000).
Il avait reçu la médaille d’argent du CNRS en 1980 et était officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur.
C’était un scientifique exceptionnel mais c’était aussi un grand humaniste, historien et homme de culture d’une grande sensibilité vis-à-vis des autres : il s’intéressait à vous. Aussi, beaucoup d’entre nous, ses collègues, avons aussi le sentiment d’avoir perdu un grand ami.

Nos plus sincères condoléances à Madame Pédro et à sa famille.

Christian Feller, au nom d'un collectif des Orstomiens-IRDiens.

 

Georges Pédro (en costume gris) en 1998 à Montpellier