Serge Goebel

Notre ancien collègue Serge Goebel est décédé à l’âge de 86 ans le 19 janvier 2019 à Montpellier. Il résidait à Saint-Drézéry depuis son départ en retraite en novembre 1993. Ses obsèques auront lieu le vendredi 25 janvier à 14h30 en l'église de Saint-Drézéry.

Serge est né le 17 novembre 1932 à Lyon. Après des études d'ingénieur agronome d'abord à l'Ecole Supérieure du Bois et ensuite à l'Ecole Nationale d'Agriculture de Meknès (Maroc), il débute sa carrière à l'IRCT en 1960 comme généticien coton. Il est alors affecté sur la station IRCT de N’Tarla-M’Pesoba au Mali durant 5 ans où il fait ses premières armes sur le terrain. En 1965, il part en Côte d'Ivoire sur la station IRCT de Bouaké (qui s'est ensuite appelée Idessa, Institut des Savanes), où il fera une grande partie de sa carrière, toujours comme généticien coton et ce jusqu'en 1984. Responsable du laboratoire de génétique, il fait alors beaucoup de tournées sur le terrain pour suivre ses essais multilocaux sur coton mis en place avec ses collègues dans les différentes régions de Côte d'Ivoire, parfois dans des zones reculées où la piste omniprésente rendait les routes longues et difficiles. Il termine ensuite sa carrière, essentiellement africaine, à la station IRCT d'Anié Mono, près d'Atakpamé, au Togo, en tant que responsable des recherches cotonnières. En 1990, il rentre en France et passe ses dernières années professionnelles au Cirad à Montpellier, comme responsable du laboratoire de technologie cotonnière, en remplacement de Justin GUTKNECHT, pour en orienter les recherches et développements vers des thèmes encore porteurs à ce jour, avant de prendre une retraite bien méritée prise fin 1993.

Ses travaux se sont focalisés pendant plus de trente ans sur le cotonnier, marqués par la création de plusieurs variétés (ISA 205, Stam, H 279...) qui ont été largement diffusées en Afrique. Un sujet de recherche devenu pour lui une vraie passion qu’il avait à cœur de faire partager, en particulier auprès de plus jeunes collègues africains. Pendant plus de trente ans, il a acquis une connaissance très complète de la génétique de cette plante, tant à partir de ses expériences de terrain et qu’en suivant des séminaires d'amélioration des plantes et de biotechnologies avec des professeurs de renom comme Yves Demarly et Yvette Dattée. Serge a contribué à plusieurs articles scientifiques, notamment avec notre ancien collègue Bernard HAU. Dominique DESSAUW, avec qui il a beaucoup travaillé, confie : "Serge m'a tout appris sur l'amélioration du cotonnier. Plusieurs variétés qu'il avait créées sont encore cultivées. Il a marqué l'amélioration du cotonnier en Afrique et apporté beaucoup aux paysans africains". Serge a reçu plusieurs médailles de Mérite Agricole, notamment au Togo, et a été fait Chevalier de l'Ordre du Mérite National en 1986.

Homme discret et attachant avec parfois une pointe d’humour bien à lui, chercheur de terrain et observateur infatigable de ses cotonniers, Serge avait une expertise forte et reconnue sur cette plante, qu'il a su transmettre à ses collègues de la filière coton au Cirad et à ses partenaires africains.

Que son épouse Brigitte, qui l’a toujours accompagné en Afrique, ses 4 enfants Eric, Régis (qui travaille au Cirad dans l'unité de recherche Aïda), Olivier et Christophe, et ses petits-enfants, trouvent dans ce message l’expression de notre reconnaissance pour le travail accompli et de notre soutien dans ce moment douloureux pour eux.

Michel Eddi
Président directeur général

Serge Geobel (1) Serge Geobel (2) Serge Geobel (3) Serge Geobel (4)