C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que nous avons appris le décès soudain de Philippe Moha, survenu le dimanche 6 mai, le jour de ses 57 printemps.

Philippe est entré au Cirad le 18 janvier 1984, en qualité d'employé technique au sein du service de reprographie où il s'occupait du parc photocopieurs.

En février 2000, il a été affecté à la Ditam où il a occupé durant ces 18 dernières années différents postes : dans un premier temps au sein de l'équipe des espaces verts, puis récemment dans l'équipe maintenance en tant que gestionnaire de stock.

Philippe s'investissait également dans la vie sociale de l'établissement au travers de son engagement en tant que sauveteur secouriste du travail, mais aussi par sa participation active aux évènements tels que les foulées du Cirad, puis Entr'Acte.

Sa disparition soudaine provoque une profonde tristesse auprès de ceux qui l'ont côtoyé au cours de sa carrière au CIRAD. Ils n'oublieront pas sa volonté de rendre service, son sens de l'humour et de la répartie.

Les obsèques de Philippe Moha auront lieu ce vendredi 11 mai à 16h au complexe funéraire de Grammont à Montpellier.
En notre nom collectif je présente toutes nos condoléances à sa famille, et nous nous associons à la peine qui touche son frère et ses proches. Qu’ils trouvent dans ce message l’expression de notre amicale solidarité face à l’épreuve qu’ils traversent.

Michel Eddi
Président directeur général