Hommage à H. Bichat : l'Adac y était

Le 17 juin nous avons été quelques anciens à participer à une journée d'hommage à Hervé Bichat, co-organisée par Agropolis, Cirad, Inra, et Dger.

Cette journée nous a permis de découvrir les multiples facettes de la carrière d'un grand commis de l'Etat dont nous ne connaissions pour la plupart d'entre nous que ses interventions dans le domaine de la recherche agronomique (création et direction du Cirad, direction de l'Inra). Nous en avons déjà présenté le compte rendu officiel.

Nous avons ainsi appris au travers des exposés des participants et des témoignages enregistrés qu’Hervé Bichat s'était beaucoup investi dans le développement agricole et territorial au début de sa carrière en Cote d'Ivoire en pays Sénoufo mais aussi plus tard au Maroc, à La Réunion et en France Métropolitaine dans la Marne.

Nous avons également découvert son investissement dans la formation agricole en France après avoir quitté l'Inra.
Cette journée a été particulièrement intéressante du fait des témoignages enregistrés de quelques partenaires étrangers comme ceux de Jacques Eckebil du Cameroun, Mohamed Ait Kadi du Maroc, Eliseu Alvez du Brésil.
Pour ce qui concerne la création du Cirad et les relations avec les partenaires africains les présentations ont sans doute été un peu trop lisses pour laisser une place aux résistances des uns et aux souffrances des autres (ceux qui sont restés sur le bord du chemin). Peut être que les organisateurs de cette journée auraient pu faire une petite place à des témoignages libres de personnels qui auraient évoqué des questions relatives à la construction sociale du Cirad, auxquelles Hervé Bichat n'était pas indifférent.

Jean-Pascal Pichot