Comme chaque année, les principales marches sur le feu, glorifient, de décembre à janvier la pureté de la déesse hindoue Pandialé qui n'a pas hésité à braver les flammes pour prouver sa fidélité. A l'époque la présence d'étrangers étaient à peine tolérée. Les temps ont bien changé et aujourd'hui, la tradition se perpétue mais sous une forme plus « démocratique » et attire beaucoup de touristes...

Cliquer sur l'image pour voir le rite dans son état originel, en 1964. 

marchesurlefeu