Présentation d'ouvrage par Francis Ganry

     Le sorgho

Jacques Chantereau, Jean-François Cruz,
Alain Ratnadass et Gilles Trouche,
avec la collaboration de Geneviève Fliedel

Editions Quae, CTA et Presses agronomiques de Gembloux,
collection Agricultures tropicales en poche

Décembre 2013, 245 pages


 

Le sorgho est la synthèse actualisée attendue par la profession agricole aussi bien des pays tempérés que des pays tropicaux, tant le sorgho connait un essor spectaculaire depuis quelques années. Sur le bord de nos routes de campagne, on le rencontre de plus en plus à la place du maïs.

En zone tropicale, il devient une culture vivrière primordiale dans les systèmes de culture agroécologiques. Les raisons de ce développement du Nord au Sud sont liées principalement au fait qu’il est une des céréales cultivées les moins exigeantes en eau, et que, grâce à son système racinaire performant, il est capable d’extraire et d’utiliser avec plus d’efficience l’eau et les nutriments du sol ; ces deux qualités, alliées à son photopériodisme, lui confèrent une rusticité et une plasticité de plus en plus recherchées.

Cet ouvrage est prioritairement ciblé sur la culture et l'utilisation des sorghos en zones tropicales mais les auteurs ont fait valoir ses potentialités pour les zones tempérées (sorghos fourragers, sorghos biomasse et agroénergie, sorghos plante de services...). Ils se sont efforcés de faire un compromis entre les informations pratiques pour le développement et les connaissances plus fondamentales sur le fonctionnement de la plante. Pour ce qui est des informations pratiques, les conseils donnés procèdent de la culture raisonnée. Ils n’ont pas opposé culture intensive et culture bio mais ont cherché à préciser les contextes appropriés à ces deux approches qui doivent trouver un équilibre entre la nécessité de répondre à l'accroissement de la demande alimentaire, lié à la croissance démographique, et celui de ménager les ressources. Les auteurs ont eu aussi le souci de raisonner l’utilisation du sorgho dans les systèmes de culture.
Sur le fonctionnement de la plante, les auteurs ont cherché à donner une compréhension le plus à jour possible des particularités de croissance et de développement du sorgho. Il s'agit de « vulgariser » les fondements physiologiques de son caractère de plante « écologique », car économe en intrants et eau, et de montrer dans quel cadre tirer au mieux parti de ses spécificités intéressantes, notamment en terme de photosensibilité.
Deux atouts sont à mettre au crédit des auteurs. D’abord leur expérience de terrain qui leur a permis d’acquérir un large savoir et savoir-faire, scientifiquement validés et étayés ici par une bibliographie étendue, et portés à la connaissance du grand public ; à titre d’exemple, citons le risque d’effet dépressif du sorgho sur la culture suivante, bien connu de la recherche, mais souvent ignoré dans la pratique ! Enfin, de par leur appartenance au Cirad, leur pratique de la recherche et développement est fondée sur une double approche : disciplinaire « intégrée » et « filière ». Ceci leur a permis de produire un livre exhaustif, scientifique et appliqué, livre qui montre combien le Cirad avec ses partenaires est actuellement un acteur essentiel de l'amélioration des connaissances sur le sorgho et travaille à sa valorisation.