lettre 19La séquence électorale présidentielle et parlementaire étant terminée, notre esprit, notre imagination et sans doute notre temps peuvent être davantage disponibles. Dans cet été qui s'installe avec hésitation, soyons disponibles pour nos proches, disponibles pour soulager celles et ceux de nos collègues anciens du Cirad victimes des épreuves de santé ou souffrant de solitude, disponibles aussi pour capitaliser et valoriser nos savoirs, notre expérience, nos épisodes de vie passée au Cirad.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre n°19