lettre 18Si le mois de février a été climatiquement rude et éprouvant pour certains d'entre nous, il n'a pas engourdi la détermination et la volonté de l'Adac à satisfaire davantage vos attentes à l'égard de notre amicale.
Au-delà de mes vœux présentés précocement dans la lettre précédente et renouvelés aux participants à notre déjeuner de rentrée, je souhaite que cette année soit celle de l'innovation, de l'expansion de notre communauté par l'accueil de jeunes retraités et d'une plus grande mobilisation de nos adhérents en qualité de force de proposition et de participation à la vie de l'amicale.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre n°18