Le poème "Sahel" est une suite de "Miserere".

Vous comprendrez sans doute le symbolisme de l'encadrement en fil de fer barbelé de "Sahel" et celui en forme de chaîne de "Miserere".

J'ai imaginé le pourquoi et l'après car cette fille qui ressemblait pour moi aux statues que l'on voit dans les églises des villages avait bien un père.

Perle noire est un poème récent qui a été primé à Paris.

Roger Bertrand, 29 janvier 2018 

 sahel 2018a

miserere 2018a