Editorial

Le jour des défunts où j’écris cet édito est sans doute pour vous l’occasion de parcourir les jardins de mémoire où reposent nombre d’anciens du Cirad. Rappelez-vous qu’à vos côtés, vos collègues disparus ont, outre-mer ou en France, largement contribué à la construction des fondations du Cirad. Rappelez-vous aussi que vous avez l’opportunité de vous rassembler le 16 décembre sur le campus de Lavalette pour évoquer ensemble ces années passées à produire des connaissances scientifiques et techniques, à transmettre des savoirs et savoir-faire au service des pays du Sud et pour certains à vivre ensemble dans des conditions parfois rustiques et précaires. Rappelez-vous encore que cette journée dédiée aux anciens vous permettra de découvrir comment vos successeurs confrontés à un environnement différent et instable ont tracé une démarche scientifique adaptée aux nouveaux défis du développement. Point n’est besoin d’être adhérent à l’Adac pour s’inscrire encore à cette journée conviviale et de partage mais il faut le faire dès maintenant en raison des limites de places dans l’amphi Jacques Alliot. Cette journée vous permettra enfin pour certains de connaitre et d’apprécier les objectifs et les nombreuses activités de l’Amicale des anciens du Cirad.

Le président
Jean-Pierre Gaillard

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre de l'Adac N°35