lettre 21 Communiquer mieux et davantage tels sont les maitres-mots des vœux que je formule à l'attention des adhérents de l'Adac, et plus généralement aux anciens du Cirad.

Communiquer régulièrement entre anciens réduit la solitude qui menace avec l'âge et les soucis de santé. Une bonne fréquence des nouvelles et un accès direct à l'information permettent de coller à l'actualité évènementielle dont celle, triste, des départs prématurés de nos amis et collègues.


Communiquer entre anciens entretient le partage d'un passé commun, rafraichit nos savoirs, excite notre imagination du futur.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre n°21