André Fraisse ingénieur agronome, ancien directeur général de la Sodepalm en Côte d'Ivoire, ancien directeur général de Socfinco, entrepreneur et administrateur de sociétés, chevalier de l'ordre national du Mérite, survenue le 3 avril 2015. (Le Figaro)

andreFraisseAndré Fraisse est entré à l’Ensa de Toulouse en 1946.

A son arrivée en Côte d’ivoire, il fut affecté par l’IRHO à la station de recherches du palmier à huile de La Mé (créée en 1942 et officiellement installée en 1945). Très vite par ses compétences et son allant, il en devint directeur dès1954.

Il fut la cheville ouvrière du développement de cette station qui devint rapidement le fleuron de l’IRHO en matière palmier à huile. Cette notoriété de la station permit de lancer des programmes de développement du palmier à huile. Sous l’impulsion d’André Fraisse, création de la Sodepalm, avec 70000 ha de plantation à son actif. Mais comme l’avait voulu dès le début André Fraisse, les blocs industriels devenaient les supports techniques, encadrement, usines, des plantation villageoises associées.

Ayant travaillé quelques temps avec lui, à mes débuts à l’IRHO, j’avais pu voir ses qualités de dynamisme, de foi en son travail et d’entraînement des hommes.

On peut dire que c’était une forte personnalité qui ne laissait personne indifférent. Je retiendrai aussi cette volonté qu’il gardait d’associer les petits planteurs au développement du palmier en Côte d’Ivoire.

Claude Daniel