Editorial
Si l’année qui vient de s’achever a montré le maintien du dynamisme de l’Adac, entretenu par les membres actifs du bureau dont je tiens à souligner l’engagement, l’année qui commence ne doit pas sous-estimer la fragilité de l’amicale qui, face au vieillissement naturel de sa communauté d’adhérents, doit se renouveler par l’arrivée de nouveaux retraités mais aussi par l’innovation en termes de sujets de communication et d’activités plus diversifiées.

Pour ces raisons, je formule des vœux pour que 2015 soit l’année d’une mobilisation plus active pour mieux faire connaitre l’amicale, ses valeurs, son utilité pour les anciens et leur mémoire, mais aussi pour le Cirad et ses partenaires. Des initiatives en préparation devraient pouvoir contribuer au rayonnement de l’Adac.
Après ces rappels et projets, permettez-moi, avec les membres du bureau, de vous adresser ainsi qu’à vos proches tous nos meilleurs vœux avec mention particulière à votre santé.

Le président
Jean-Pierre Gaillard
Pour lire la suite, cliquez sur le lien la lettre N° 29